Visite de la prison de St Quentin Fallavier – 20 Juin 2017

 

Avec l’association Chantiers-Passerelles, une quinzaine de citoyens d’horizons divers (initiés et non-initiés à la question de la prison) sont allés mardi 20 Juin 2017 au centre pénitentiaire de St Quentin Fallavier, dans l’intérêt de se rendre compte des conditions de vie des détenus, et d’échanger avec le personnel du centre. La visite s’est déroulée la matinée, et le groupe a circulé dans différentes parties de l’établissement et pris un temps de discussion avec la directrice et les surveillants du centre pénitentiaire.

Cette visite avait fait l’objet en amont et en aval de temps collectifs de préparation et de bilan. Elle était une opportunité unique et une première pour tout le monde. Elle a marqué chacun à sa manière :

Témoignage de Philippine

[J’attendais ce moment depuis longtemps car on entend tellement de chose sur les prisons, sur la condition des prisonniers, sur le personnel de prison. Cette visite était pour moi l’occasion d’avoir un léger aperçu de cette réalité. Les réalités sont différentes dans chaque prison et je ne peux faire une généralité de ce que j’ai vu.

J’ai été touché par la rencontre avec le personnel (une jeune gardienne et un gardien). Leur métier m’a impressionné, le fait qu’ils veuillent accorder de l’importance à chaque prisonnier, le temps qu’ils passent dans le centre, leur dévouement et l’énergie que cela demande.

Aussi, je retiens notre échange avec la directrice.  J’ai été touché par son humanité. J’avais hâte de lui demander ce qu’elle améliorerait en premier si elle avait les moyens, quelle serait sa priorité. Elle a insisté sur l’importance de mettre en place des activités pour un meilleur épanouissement des personnes incarcérées. C’est clair que personne n’est fait pour passer plus de 20h/24 dans une cellule de 9m².

Je me suis souvent demandée quelle était ma légitimité du haut de mes 21 ans à vouloir œuvrer pour le milieu carcéral…

Cette visite m’a fait réaliser qu’une chose importante est qu’il y ait un lien entre les citoyens et les détenus : c’est notre rôle à nous d’œuvrer pour que le passage en prison des détenus soit bénéfique, pour que les conditions et la loi soit améliorées, pour que toute la société soit sensibilisée sur ces questions-là et le prenne à cœur.]

Merci à Stéphane Simon, aumônier catholique, d’avoir organisé avec l’association Chantiers-Passerelles la visite de prison.

Merci au centre pénitentiaire de St Quentin Fallavier de nous avoir permis d’aller à leur rencontre

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ! Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+